Chouchoute ton foie et il te le rendra…

Hallelujah! 😉

Si j’attire votre attention sur cet organe majeur, c’est tout bonnement parce que je lis beaucoup de non-sens sur la toile concernant ce dernier. Et pire encore, je récupère des clientes, qui, après avoir vu certains naturopathes, ont vues leur acné empirer..oui oui… Remettons donc les choses à leur place.

1) A quoi sert le foie ?

Le foie est la glande la plus grande du corps.

Dans la digestion, le foie est le premier organe que les nutriments rencontrent après leur absorption. Il met en réserve les nutriments puis les libère au moment voulu vers les organes périphériques. Il a également un rôle direct dans la digestion des lipides par l’intermédiaire de sa sécrétion des sels biliaires.

Mais si on le connaît, c’est surtout pour son rôle dans la détoxification et l’élimination des déchets. Ces déchets qu’on appelle également toxines ou agressions internes et externes sont multiples : alimentation trop riche, industrielle, et/ou remplie d’additifs alimentaires et de pesticides, la consommation de médicaments, d’alcool, le tabac, la pollution, la consommation d’hormones de synthèse comme la pilule contraceptive, les émotions inutiles comme le trop plein de stress (et oui, trop de cortisol empêche la fabrication d’autres hormones utiles pour le corps…), et tout bonnement tous les produits cosmétiques que nous appliquons sur le corps (d’où l’intérêt d’appliquer des produits sains) ; en bref, tout ce que nous ingérons, respirons et ce que nous vivons de manière générale. J’insiste ici sur les émotions inutiles qui sont les plus difficiles à gérer pour un petit foie : les toxines émotionnelles (colère, stress, etc.).

 

Si le foie a plus de 500 fonctions, c’est son rôle dans la désintoxication, l’une de ses fonctions les plus importantes qui nous intéresse ici.

La bonne nouvelle c’est que, si le foie s’engorge silencieusement (et facilement), il est toutefois le seul organe capable de se régénérer seul. Je peux l’attester (avec preuves à l’appui ! Oui oui, mes échographies!). Il y a quelques années, je suis rentrée d’Inde avec un trou dans le foie après avoir été gravement malade (le pauvre n’avait pas supporté un traitement sur place). Et bien, ce filou s’est régénéré en même pas quinze jours…Incroyable mais vrai…La magie du corps humain ! Ou plutôt, merci l’homéostasie !

J’en parlais plus haut, le foie a également la capacité de synthétiser de nombreux composés physiologiques actifs. Il participe à la production des acides gras, du cholestérol, des sels biliaires, des protéines et régule le taux d’hormones. Comme vous le savez, il produit de la bile en grande quantité qu’il stocke ensuite dans la vésicule biliaire. Par ailleurs, il stocke également le fer, certaines vitamines (A, D, B12), ainsi que des graisses qu’il utilise pour fabriquer le cholestérol et des sucres sous forme de glycogène.

Par conséquent, si notre pauvre petit foie est trop sollicité par toutes les agressions mentionnées ci-dessus, il n’est donc plus capable d’effectuer ses tâches et là, c’est le drame…Je ne vais pas vous expliquer le procédé physiologique mais si cela vous inspire, vous pouvez retenir surtout que les toxines restent dans le sang, passent à travers la barrière intestinale, stagnent dans la lymphe, puis sont éliminées par un autre grand organe que vous connaissez que trop bien : la peau. Les hormones ne sont plus régulées : en bref, c’est le capharnaüm !

Note à moi-même (ou pas) : lorsque je devrais retrouver un nom pour mon groupe de rock, je songerai peut-être à l’appeler « liver », parce que franchement, le foie, il envoie quand même du bois. Vous ne trouvez pas ? 😉

2) L’erreur à ne pas commettre (et que beaucoup d’entre nous avons commis)…

Vous voyez ça partout : la détox. Détox ceci, détox cela, pour se sentir légère et devenir une bombasse qui exécute des postures de yoga la tête à l’envers (ok, j’exagère, mais je libère ma plume) : être bien dans son corps et dans sa tête…Huuuummm…Comment vous dire, on vous vend du rêve (qui peut coûter très cher) !

Etant donné que nous sommes en plein dans la période dite de « détox automnale », je pense que cette astuce arrive à point nommé.

En effet, lorsque nous avons de l’acné : il faut à tout prix éviter une détox parce qu’on a souvent le foie surchargé de toxines et il est par conséquent complètement épuisé. C’est pourquoi, il ne vaut mieux pas le stimuler avec des plantes type desmodium qui font certes très bien leur job, mais sur un foie en meilleure santé.

Il vaudrait mieux éviter les tisanes composées de plantes hépato drainantes comme le desmodium, la racine de pissenlit ou la feuille d’artichaut, ou des plantes dépuratives comme la pensée sauvage pour la peau, la mauve pour les intestins, le frêne ou l’aubier de tilleul pour les reins. Et ce qu’on évitera encore plus : les ampoules concentrées qu’on trouve dans les magasins bio.

Lorsque le foie a été trop stimulé par les agressions dont j’ai fait une petite liste non-exhaustive ci-dessus, il est souhaitable, dans un premier temps, de commencer par revoir complètement son hygiène de vie en supprimant autant que possible les toxines mentionnées précédemment. Je vous invite donc à lister toutes les toxines que vous laissez entrer dans votre foie pour commencer. Cela ne sert à rien de tomber dans les extrêmes en essayant de tout mener de front : chaque chose en son temps. Comme je le dis à mes clientes régulièrement : il faut d’abord que les fondations de la maison soient solides, sinon elle risque de s’écrouler au moindre coup de vent (belle image, n’est-ce pas ?).

Ce sera seulement dans un deuxième temps qu’il sera possible de se tourner vers des plantes détoxifiantes qui vont soutenir le foie en le protégeant et en relançant sa régénération naturelle (comme le célèbre chardon-Marie ou le chrysanthellum qui est également un puissant hépatoprotecteur).

Lorsque le foie aura repris du poil de la bête (soit au bout de quelques semaines, voir plusieurs mois), on pourra envisager une détox. Toutefois, il conviendra de doser intelligemment la plante mais surtout, de trouver sa dose personnelle. Là, je vous renvoie vers des spécialistes des plantes tels que Clandine Luu ou Christophe Bernard.

Avant d’imaginer une détox, voici quelques petites astuces qui feront beaucoup de bien à votre foie :

  • Offrez lui de la chaleur à l’aide d’une bouillotte par exemple. En effet, c’est un organe chaud (entre 39 et 41 degrés !), qui déteste le froid. La chaleur sur la zone du foie active la circulation sanguine qui le traverse plus rapidement ; cela favorise ainsi une meilleure gestion des déchets. La chaleur active la production de bile, ce qui permet au foie de se débarrasser plus rapidement des toxines et des polluants qui sont évacués par voie biliaire.

Lorsque j’utilise une bouillotte pour le cocooner, je bois en même temps une petite tisane de thym et/ou de romarin. Il m’arrive également d’appliquer sur la zone du foie quelques gouttes d’huile essentielle de romarin mélangées à de l’huile végétale de mon choix (souvent la jojoba).

  • Stimulez tranquillement le point réflexe du foie (sous le pied droit, c’est la vésicule qui se trouve à gauche). Je vous joins un schéma ci-dessous. Au départ, il sera peut-être un peu engourdi ou vous sentirez une légère douleur. C’est normal, cela prouve qu’il n’est pas très en forme. Continuez à le stimuler avec douceur régulièrement. Et pourquoi ne pas aller faire un tour chez un réflexologue ?
  • Supprimez les produits sucrés : bonbons, gâteaux industriels, pâtisseries… le sucre raffiné est transformé en graisse par le foie, l’intoxique et favorise son inflammation. Et si seulement le sucre ne posait problème qu’au foie…J’ai rédigé un long article à ce sujet sur mon ancien blog. Je le transfèrerai prochainement ici.
  • Pensez à ajouter des prébiotiques à vos plats : ail, artichaut, asperge, betterave, brocoli, châtaigne, chicorée, chou, échalote, endive, fenouil, haricots verts, oignon, panais, pissenlit, poireau, tomate. Je vous conseille ces aliments cuits si vous avez un système digestif fatigué. Je vous reparlerai de ces aliments prochainement car ils peuvent poser des soucis à certains ventres sensibles. En effet, les fibres qui contiennent le plus de prébiotiques sont souvent celles qui contiennent aussi le plus de FODMAP (aliments fermentescibles), susceptibles d’entraîner des ballonnements et des douleurs.

Ces aliments prébiotiques, composés en partie de souffre, activent les enzymes présentes dans le foie et lui permettent ainsi de mieux évacuer les toxines.

  • Travaillez sur la gestion de vos émotions. Pour cela, il existe des tas d’outils très intéressants mais qu’il faudra choisir selon notre personnalité. La médecine chinoise nous dit que le foie est le siège de la colère, des « non-dits », des émotions refoulées. Il y a plusieurs manière d’aider ce dernier à les évacuer : pensez à la boxe, à la danse, au chant, à la méditation active d’Osho qui nous permet de littéralement « péter un boulon » pendant 15 minutes et donc de lâcher toutes les émotions toxiques qu’on accumule. Il y a également l’exercice de la raquette de tennis avec laquelle nous pouvons ruer notre oreiller de coups (l’idéal c’est en criant, mais attention aux voisins qui risquent de vous prendre pour un fou)… Au pire s’il vient frapper à votre porte, dites-lui que tout va bien, vous chouchoutez juste votre foie ^^).
  • Dormez bien et régulièrement ! Le foie est un organe qui s’auto-répare durant la nuit et principalement dans les premières phases du sommeil grâce à une hormone, la GH (Growth hormone), hormone de croissance comme son nom l’indique, qui gère la réparation tissulaire dans son ensemble. Le célèbre adage nous dit : « le sommeil c’est réparateur », et bien il n’est pas à prendre à la légère. 😉

Voilà les beautés, vous pouvez désormais commencer à mettre en place ces quelques astuces en attendant de se retrouver bientôt.

Tu as aimé cet article? N’hésite pas à le partager et/ou à me laisser un petit message.

Merci de ta présence.

Prends-soin de toi,

Alexandra

 

Crédits photos : banques d’images gratuites (pixabay)

Contenu : mes cours de naturopathie ainsi que toutes mes lectures! La liste est énorme, je vous préparerai une bibliographie spéciale « préservation de sa santé au naturel » pour les longues soirées d’hiver… <3

 

Please follow and like us:

2 commentaires

Coco_sunflower_ · 31 octobre 2018 à 17 h 30 min

Merci infiniment d’avoir pris le temps de rédiger cet article. C’est une mine d’or et ça m’inspire beaucoup. Je me suis beaucoup reconnue dans la partie qui traite des émotions refoulées. J’ai vraiment envie de travailler la dessus. Bref merci encore ♡

    beautessacrees · 21 novembre 2018 à 19 h 11 min

    Merci à toi beauté pour ta présence <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *