Mì na Samhna

Salut les beautés,

Déformation professionnelle…petite historienne que je suis, je n’ai pas pu m’empêcher de vous publier un petit billet en cette belle journée d’ « Halloween » ! 🙂

C’est un jour que beaucoup d’entre nous adorons… Celui pendant lequel nous pouvons nous vêtir de jolis déguisements, se goinfrer de gourmandises (pas toujours très saines !) et d’accueillir des petits bouts qui frappent à nos portes dans l’espoir de remplir leurs citrouilles de bonbons… D’ailleurs, qui ne connaît pas la célèbre citation, « Trick-or-Treat » du célèbre personnage du conte irlandais Jack O’Lantern… ?

Cependant, ce peut être une période plus difficile à traverser pour d’autres. En effet, dans la tradition catholique, dans laquelle nous avons grandit ici en France, que nous le voulions ou non, c’est la Toussaint, la fête des morts et de tous les saints.

Notre célèbre Toussaint vient en réalité de l’ancien festival « Samhain ». Dans la tradition gaélique, ce festival marque la fin de la saison des récoltes et le début de l’hiver ou la moitié dite «sombre » de l’année. Traditionnellement, Samhain est célébrée du 31 octobre au 1er novembre : à peu près à mi-chemin entre l’équinoxe d’automne et le solstice d’hiver. C’était l’époque où le bétail était ramené des pâturages d’été et où ce dernier était abattu pour l’hiver.

Pour l’occasion, on effectuait des rituels et allumait des feux de joie qui avaient des pouvoirs protecteurs et nettoyants.  Selon Guy Deleury (grand spécialiste de l’Inde, en passant…) :

« Samhain était une fête de nouvel an, de renouvellement du cosmos, la fête pendant laquelle chaque nation celte réaffirmait sa cohésion et son identité ».

Beaucoup de religions et de croyances furent profondément transformées par la colonisation, les migrations et le prosélytisme religieux. Par exemple, lors de la christianisation de l’Europe, les fêtes païennes furent réprimées et récupérées. Même si la fête de Samhain existait déjà depuis plus de 2500 ans, c’est le pape Grégoire IV qui fixa la Toussaint au 1er novembre. Il fit également du 1er premier novembre la fête de tous les saints.

Les adeptes de la Wicca célèbrent également Samhain comme l’un des sabbats annuels de la roue de l’année. La plupart des « Wiccans » considèrent que c’est le plus important des quatre « plus grands Sabbats ». Samhain est considérée par ces derniers comme un moment pour célébrer la vie de ceux qui sont morts, et cela implique souvent de rendre hommage aux ancêtres, aux membres de la famille, aux amis, aux animaux et autres proches décédés. Dans certains rituels, les esprits des morts sont invités à assister aux festivités. Les adeptes de la Wicca, croient que le voile entre ce monde et l’au-delà est à son point le plus mince de toute l’année, ce qui facilite la communication avec ceux qui ont quitté ce monde.

@ Alexandra Vignon

La Wicca : quèsaco ?

La Wicca est un nouveau mouvement religieux païen contemporain qui a été développé en Angleterre pendant la première moitié du 20ème. Il s’agit d’une religion de la nature qui célèbre « le tournant de la roue » (ou le changement des saisons). Bien que les principes de base de la Wicca ont été initialement amorcés dans les années 1940 et 1950, il y a aujourd’hui différentes croyances et un certain nombre de lignées ont leur propre structure organisationnelle. C’est un sujet très vaste et très complexe. Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article en anglais de Wikipedia. Il donne un très bon aperçu et de nombreuses sources sur le sujet.

@ Alexandra Vignon

Et Halloween alors ? Quel est le lien avec tout cela ?

Quant à Halloween, il s’agit tout simplement de la fête gaélique Samhain. Lors de l’émigration irlandaise aux Etats-Unis au 19ème siècle, les irlandais emmenèrent leurs croyances avec eux. La « fête des morts » fut rebaptisée Halloween. Il s’agit en effet de la contraction de « All Hallow Even », la veille –Even- de la fête de tous les saints –all hallows. On a ajouté à cette fête des éléments tels que les sorcières au nez pointu et les citrouilles, mais il s’agit d’une appropriation marchande destinée aux enfants…

Je vous souhaite donc à tous un bon Samhain, un doux moment de recueillement, nous avons tous perdus des êtres chers, c’est donc le moment d’honorer leurs mémoires. Mais c’est également le moment de se poser, se connecter à notre nature profonde et de se préparer au solstice d’hiver à venir…

Om Shanti

Alexandra

Crédit photo :

Pin up : Gil Elvgren

@ Alexandra Vignon : Tous droits réservés (toute utilisation de mes photographies est interdite sans me demander l’accord au préalable : voir mes mentions légales) ;

Sources :

 

 

 

Please follow and like us:

2 Comments

  1. Catherine Martin Paris

    4 novembre 2017 at 9 h 00 min

    D instagram a ton blog, j ai franchi le pas…sage ☺ j aime beaucoup. Bises lumineuses

    1. beautessacrees

      9 novembre 2017 at 9 h 28 min

      Quel bonheur de te retrouver ici douce Catherine! <3 Je t'embrasse fort.

Leave a Reply