Alors là, vous allez vous dire : « mais elle est carrément grave celle-là ! L’acné c’est l’enfer ! ».

Oui, l’acné c’est carrément l’enfer, elle nous pousse à nous trouver horribles, à nous faire du mal en se triturant les boutons et surtout, à nous isoler du reste du monde parce qu’on a l’impression que tout le monde ne voit que ça. Mais si l’acné est là, sur notre visage et/ou sur notre corps, c’est qu’il y a une raison qu’il faut tenter de comprendre (et c’est parfois un long processus…je sais de quoi je parle…).

J’ai commencé à avoir de l’acné sur le visage lorsque j’avais 17 ans (adolescence difficile, je vous passe les détails). J’ai eu le droit à une ribambelle de médocs : diane 35, Rubozinc, Erythrogel, Cutacnyl, des tas de trucs avec des noms qui faisaient carrément peur, et il y a eu Roaccutane en dernier recours. C’est clair, ça m’a totalement décapé le visage et j’ai eu une peau de rêve jusqu’au jour où j’ai décidé de supprimer les hormones chimiques de mon corps en arrêtant ma pilule (Trinordiol) à mes 29 ans. Aujourd’hui j’ai 30 ans et j’ai à nouveau de l’acné (youpi!!!!). Au début ça allait encore…l’effet rebond a eu lieu au bout du 6ème mois d’arrêt de ma pilule, et cela fait maintenant 6 mois que j’essaie d’y remédier de façon naturelle avec des phases parfois difficiles à gérer. Mais ces phases difficiles ont surtout lieu lorsque j’ovule (non pas avant ou lorsque j’ai mes règles car c’est le moment où je cicatrise le mieux), que je dors mal, que je ne fais pas attention à mon alimentation et que je suis stressée.

L’acné est un sacré combat contre nous-mêmes, mais elle nous oblige à écouter notre corps et nos émotions. Ne la considérons pas comme notre ennemie, prenons la très au sérieux, ne nous résignons pas : elle est là pour nous dire que quelque chose ne va pas.

Dans ce premier post, je souhaiterais vous donner quelques conseils qui ont portés leurs fruits pour ce qui me concerne. Évidemment, nous avons tous des métabolismes et des types d’acné différents donc tout ne conviendra pas à tout le monde (surtout aux jeunes femmes qui ont des problèmes aux ovaires (OPK par exemple).

  • Si vous vous maquillez, arrêtez immédiatement le fond de teint (même non-comédogènes) et optez pour des poudres libres minérales qui n’obstruent pas les pores. Je suis une folle des cosmétiques, je vous parle d’ailleurs de mon maquillage fétiche dans l’article suivant : « My cat and I love my make up ».
  • Nettoyez vos pinceaux à maquillage au minimum toutes les semaines (perso, je les nettoie avec mon savon tous les jours).
  • L’erreur qu’on commet toujours au début : ne surtout pas se décaper la peau en la « sur-nettoyant », ou alors en faisant l’erreur de ne pas la nettoyer suffisamment. Utiliser seulement une eau florale par exemple ne nettoie absolument pas la peau. Ce sont des erreurs de débutant(es) que j’ai faites…C’est normal, ça arrive. 🙂
  • On évite de se démaquiller avec du coton ou des lingettes : cela irrite la peau. Surtout une peau acnéique. Pour une peau mixte et/ou grasse, on se démaquille directement avec les doigts propres, avec de l’huile de jojoba, par exemple. On nettoie ensuite l’excédent de gras avec un savon saponifié à froid adapté à une peau acnéique. Je vais publier ma routine quotidienne dans un autre article.
  • Surtout pas de gommages (!!!!) : vous allez accentuer le problème et vous faire de jolies cicatrices (j’en ai d’ailleurs à cause de cela. Je vous préparerai un article sur les erreurs que j’ai pu commettre au cours de mon combat solitaire contre l’acné). Attention également aux exfoliations : surtout pas sur une peau enflammée avec des boutons! Je reviendrai plus longuement sur le sujet dans un autre article.
  • Evitez de mettre trop de produits sur votre peau : trop d’informations tue l’information. Il faut adopter le LESS IS MORE : moins c’est mieux!
  • Attention aux huiles essentielles. Gardez en tête que tout ce que vous mettez sur votre peau arrive jusqu’au foie. Cet organe est essentiel pour le bon fonctionnement du corps et le bien-être de votre peau. Par ailleurs, vous pouvez vous brûler la peau s’en vous en rendre compte…Sujet que j’aborderai dans mon article sur mes erreurs dans la gestion de l’acné au naturel.
  • Buvez minimum 1,5l d’eau (ou tisane) par jour. Si vous êtes fatigué(e), évitez de boire trop de thé.
  • Ne faites pas de cure pour drainer votre foie (j’en reparlerai dans un autre article car il ne faut pas faire cela n’importe quand). Les trucs « detox » à la mode ne sont pas du tout adaptés pour les personnes sujettes à l’acné. Là encore, je reviendrai sur le sujet (tellement de choses à dire!).
  • L’hygiène c’est important mais surtout : attention à votre alimentation. C’est un très gros morceau qu’il ne faut surtout pas négliger afin de retrouver une belle peau. Préférez le bio (français ;)) pour éviter les pesticides (perturbateurs endocriniens). Supprimez les sucres raffinés : c’est votre pire ennemi. Voici un autre article à ce sujet : Sucre : notre meilleur ennemi. En réalité, il faut adapter son alimentation à soi, à l’état de son système digestif et bichonner sa flore intestinale. Mais il est également impératif de manger pour son acné en apportant tout ce dont notre corps a besoin pour fonctionner convenablement. Il faut adapter selon chacun, c’est un très gros travail que j’aborde dans mon accompagnement anti-acné.
  • Mangez à IG bas et modéré! L’indice (ou index) glycémique doit devenir votre meilleur ami car beaucoup de personnes sujettes à l’acné font une résistance à l’insuline (et beaucoup d’hommes à ma grande surprise). Je pourrai également développer le sujet si cela vous intéresse.
  • Si ce n’est pas déjà le cas, vous devez impérativement vous mettre aux fourneaux dans la peau de Ratatouille. C’est vital et capital! J’insiste! Il faut passer du temps à chercher des recettes et à les tester.
  • Supprimer les sources d’intolérances alimentaires autant que possible : le gluten car c’est une colle intestinale. Il en va de même pour le lait, vous n’avez pas besoin d’hormone de croissance vous avez déjà vos propres hormones à gérer (!). Vaste sujet que j’aborderai ailleurs également. 
  • Mesdames : suivez votre cycle de très près : vous pouvez télécharger l’application gratuite « Ladytimer » ou « Clue » votre smartphone. Pendant au minimum trois cycles, prenez des notes précises sur l’évolution de votre acné au fil de votre cycle.
  • Dormez c’est réparateur (ça évite les pics de cortisol et cela permet de mieux cicatriser)! Essayez d’avoir un cycle de sommeil régulier (non pas faire une nuit de 10h, puis une de 6h, etc.).
  • Faites du sport pour éliminer, mais pratiquer également une activité détente : du yoga et/ou de la sophrologie par exemple. Prenez soin de vous et faites-vous plaisir! Accordez-vous des petits moments de détente : offrez-vous un massage de temps en temps.
  • Dansez, riez, faites des activités en tout genre : éclatez-vous et oubliez-vous !
  • Ne passez pas trop de temps (pas trop près!) devant le miroir, cela ne vous aidera pas du tout de faire une fixette sur votre acné. Surtout ne touchez pas à vos boutons. Il va falloir apprendre à lâcher-prise!
  • Lavez vos taies d’oreillers toutes les semaines (le sébum se dépose sur celles-ci pendant la nuit).
  • Laissez votre peau à l’air libre au minimum un jour par semaine (il faut en revanche la protéger des UV, même lorsqu’il ne fait pas beau…je reviendrai là-dessus).
  • Ne restez pas seule dans votre combat, faites vous aider par un thérapeute pour vous accompagner et reprendre confiance en vousEntourez-vous de gens bienveillants! C’est triste à dire, mais il est souvent nécessaire de se faire de nouveaux amis…certaines relations sont toxiques. Il faut parfois prendre des décisions, certes difficiles, pour son bien-être (le corps ne parle pas pour rien). Je vous renvoie à un de mes articles à ce sujet : Le message du corps : écoute-le, il te dira qui tu es. Il existe plein de façon de rencontrer des gens merveilleux, il faut juste agir!
  • Pensez également à vous remettre profondément en question : suis-je heureux(se) dans ma vie professionnelle, de couple, etc.? Vous y verrez beaucoup plus clair après avoir fait un gros travail sur vous-même. Tout cela n’est pas facile, c’est pourquoi l’accompagnement me semble être une sage décision. Comme je vous le disais, c’est un long processus mais pour un bien-être assuré dans la durée!!!!
  • Je sais que ce processus est long et éprouvant, je l’ai moi-même vécu. C’est pourquoi j’ai mis au point un accompagnement personnalisé acné adulte basé sur toutes les formations que j’ai effectuées en médecine naturelle, en yoga et ayurveda. N’hésitez pas à me contacter en privé. Vous trouverez les détails sur le site web prochainement.
  • Enfin : ne soyez pas trop dure avec vous-même et arrêtez de vous comparez aux autres : les nanas que vous voyez dans le métro ou sur les réseaux sociaux ont peut-être une peau superbe mais dites-vous qu’elles sont souvent sous hormones chimiques, voir sous roaccutane (bonjour les dégâts à long terme). Ce que vous voyez sur Instagram et Facebook ne reflète pas forcément la vie quotidienne de ces personnes : elles ont leurs soucis également. L’herbe n’est jamais plus verte ailleurs, croyez-moi!
  • Et n’oubliez pas : les gens ne fixent pas leur regard sur vos boutons, ils regardent vos beaux yeux, votre bouche, vos mimiques, vos gestes, vos vêtements, etc. : vous êtes un tout et vous êtes beaux! 

Pour tout vous dire, je ne suis pas parfaite, il arrive que je ne respecte pas tout cela à la lettre, mais je ne me sens pas mal pour autant ! Le pire c’est la culpabilité : émotion toxique!!!! Ne vous sentez pas mal non plus lorsque vous faites un écart car ce ne sont pas vos boutons qui vous définissent !

Ne vous empêchez surtout pas de vivre car l’acné a également une composante psychologique ! Vous n’imaginez pas ce dont notre cerveau est capable…

Courage les filles ! Rien n’est impossible, on peut se débarrasser de l’acné au naturel! C’est tout une hygiène de vie qu’il faut mettre en place mais pour le meilleur, non pas pour le pire!!!! <3 Je vais vous montrer cela très bientôt en image…

Prenez-soin de vous ! <3

Alexandra

Article publié initialement sur mon ancien blog : lespetitesbiotees.com le 29 novembre 2015.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *